Accident de travail, respecter les délais …

 

Personne ne veut en avoir, mais lorsque ça vous arrive les délais sont très importants.

Si vous êtes dans un environnement syndiqué et que vous avez la chance d’avoir un représentant à la prévention, vous aurez le soutien voulu pour vous aider.

Encore faut-il que vous fassiez les déclarations rapidement.

Mais si en plus d’être dans un environnement non syndiqué, ou si votre organisation n’a pas de représentants, il vous faut agir rapidement et en plus d’être accidenté prendre le temps de travailler votre dossier.

Vous pouvez aussi faire affaire avec des professionnels, avocats et autres.

D.D.T. consultant vous offre aussi ces services, autant pour les groupes de travailleurs que de façon individuelle.

Vous avez assez de « casse-tête » avec l’accident lui-même sans devoir en avoir avec les procédures et le côté financier.

Tous les accidents de travail, aussi banals, semble-t-il, devraient être déclarés.

Vous faites une petite chute le vendredi et avez une douleur au dos. Vous pouvez endurer votre mal, mais si vous attendez le lundi pour consulter, car votre douleur persiste, il est fort probable que la CNESST n’acceptera pas votre dossier et plus que certain que l’employeur contestera en supposant que vous avez pu vous faire ça pendant la fin de semaine.

Toujours ennuyeux de devoir aller à l’urgence, surtout un vendredi, mais en avisant l’employeur, en allant consulter rapidement et informer le docteur que vous vous êtes fait ça au travail, vous aurez le papier de CNESST rempli par le médecin qui vous sera remis.

Là, vous êtes « en voiture » et par la suite pourrez faire les démarches nécessaires, si besoin, pour être en accident de travail et recevoir ce à quoi vous avez droit.

Des conséquences auxquelles vous ne pensez pas sur le moment de votre accident peuvent venir vous hanter par la suite. Des cas banals qui n’ont pas fait l’objet de consultations rapides et de déclarations on en voit beaucoup trop, pas de chance à prendre.

Le site de la CNESST (http://www.csst.qc.ca/Pages/index.aspx) vous donne toute l’information requise pour faire les démarches.

Toute personne peut elle-même remplir ces procédures et suivre les démarches telles que mentionnées.

S’il n’y a aucune contestation de votre employeur et que les « dommages » que vous avez subis ne sont pas trop graves, les procédures iront bien.

Le problème est que dans plusieurs cas, soit l’employeur conteste, à cause des coûts futurs qui lui font peur, ou les dommages que vous avez subis vont s’étirer dans le temps et vous aurez des démarches à plus long terme à suivre.

Lors de contestations de l’employeur, vous pouvez devoir vous adresser au tribunal administratif du travail (TAT) pour défendre vos droits.

Dans la grande majorité des cas, vous devriez vous entourer des bonnes personnes pour vous y aider.

Oui, il y a des coûts reliés à ces services, que ce soit un avocat ou un autre professionnel, ceux-ci peuvent sembler élevés.

D.D.T. consultant vous offre des services adaptés, nous pouvons prendre en charge la totalité du dossier et vous accompagner tout au long du processus, ou encore être votre conseiller, vous guider dans la démarche et être avec vous si vous en sentez le besoin lors des auditions.

Autrement dit, vous payez seulement pour le temps de service que vous désirez, rien de plus.

Dès que vous avez consulté le médecin et qu’il vous a remis votre papier de la CNESST, si vous avez des craintes sur les suites, contactez-nous !

Mario Jean

Conseiller
D.D.T. consultant
info@ddtconsultant.ca

418.720.0513

Fermer le menu